Communiqué de presse, 27 avril 2009, 8e jour de blocage

Bien que la suspension des cours votée par le Conseil de la Faculté le mercredi 22 avril 2009 (confirmant formellement le statu quo de la Faculté) se soit terminée le dimanche 26 avril 2009, la Faculté des sciences humaines et sociales de Zagreb est de nouveau formellement bloquée jusqu’à nouvel ordre. La prolongation du blocage a été votée presque à l’unanimité à l’assemblée générale d’hier soir. De retour du Brésil, Miljenko Jurković, le doyen de la Faculté des sciences humaines et sociales, a convoqué le conseil des directeurs des départements aujourd’hui à 14 heures, sans y inviter les représentants étudiants. Toute décision changeant la position de l’administration de la Faculté sur les méthodes utilisées par les étudiants sera discutée et commentée lors de l’assemblée générale.

Après une courte « accalmie », les médias croates (principalement les journaux) ont de nouveau publié de nombreux articles reprenant les phrases pompeuses et les innombrables pseudo-arguments déjà avancés et démentis. C’est pourquoi nous avons décidé de ne pas les commenter. Le seul nouvel élément apporté par les médias dans la représentation de l’initiative étudiante est un cynisme déplacé que l’on peut surtout noter dans les articles de nos journalistes distingués. Ce cynisme est destiné à représenter les étudiants comme une foule ivre et frivole. Les journalistes mentionnés font ainsi preuve d’un manque complet de sensibilité quant aux questions fondamentales concernant l’ensemble de la société, ainsi que d’une ignorance fondamentale en matière de politique.

Les étudiants apprécient les différentes formes de soutien provenant de tous les segments de la société croate. Nous faisons bien sûr référence au soutien qui, à la différence de celui offert par les autorités, n’est pas seulement symbolique et motivé par un intérêt politique à court terme. Le site Internet www.slobodnifilozofski.bloger.hr présente une liste de personnes et d’organisations soutenant directement l’initiative étudiante, ainsi que les revendications des étudiants, les documents qui y sont liés et l’emploi du temps des programmes éducatifs alternatifs. Cette semaine, les étudiants vont aussi organiser des cours gratuits de préparation à l’examen d’entrée à l’université.

Nous saluons nos collègues des universités de Rijeka, Osijek, Zadar et Split, et en particulier les facultés qui ont récemment pris part au blocage ou qui sont en train de le faire. Vous êtes les bienvenus la Faculté des sciences humaines et sociales, notre porte est ouverte à tous.

Tags:

Leave a Reply